Cham des Bondons et cabane de berger solitaire au coucher de soleil

Les oiseaux chantent, l’herbe verdit, les fleurs colorent le paysage et les arbres bourgeonnent, aucun doute possible : le printemps est de retour. Derrière, le long hiver est vite chassé, on va enfin arrêter de broyer du noir. Le printemps semble être la meilleure période pour se remettre en route, réfléchir à de nouveaux projets et planifier son été. J’en profite donc pour vous parler un peu de La Parenthèse, revenir sur son lancement en octobre et vous présenter vers quoi le blog se dirige en 2019.

Rétrospective de l’année 2018

Pour ma part, l’année 2018 fut une année riche en expériences photographiques. Je pense que j’ai véritablement pu trouver mon style cette année-là grâce aux nombreuses sorties que j’ai effectué, seul ou accompagné. Tout remonte également au printemps dernier, avec l’acquisition de mon premier full-frame. Avec ce nouvel appareil, mes possibilités se sont élargies et j’ai eu l’occasion d’essayer différentes choses en Lozère, lorsque j’y vivais encore. Mon départ en Savoie a également été un élément déclencheur dans la construction de mon approche photographique : la montagne fut une inspiration importante pour moi.

En 2018, notamment la première partie de l’année, le projet de La Parenthèse était déjà dans ma tête mais j’avais une approche encore trop étriquée par le conditionnement des réseaux sociaux, Instagram particulièrement. Cela se traduisait par des sorties souvent courtes, au lever ou coucher de soleil, à la recherche des fameux « bangers », ces photos censées obtenir le plus de likes sur Instagram. L’avantage, c’était que je sortais souvent dans la nature et j’y prenais un plaisir fou. L’inconvénient, les photos ne me permettaient pas de raconter une histoire, elles étaient tout simplement trop idéalisées.

Pour autant, j’ai eu la chance de m’éclater en février et mars 2018 et de produire mes premiers articles pour le futur blog que devait être La Parenthèse : un week-end entier à crapahuter les pieds dans la neige en Lozère et une sortie entre bons potes sur les sommets cantaliens !

Mes diverses expériences de randonnées pendant l’été me permettent alors de structurer mes aventures et mes sorties pour pouvoir vous les raconter. J’achète un nom de domaine et un thème et je commence la mise en place de La Parenthèse. Un travail de longue haleine, inconnu pour moi, qui me prendra tout de même quatre mois complets. Le 1er octobre, c’est finalement le grand jour ! La Parenthèse vous ouvre ses portes, quelques articles déjà disponibles pour vous divertir. Vous serez 46 aventuriers à découvrir le blog ce jour-là.

Depuis le lancement de La Parenthèse, j’enchaîne les aventures pour vous proposer un article par semaine, chaque dimanche. De ce fait, la fréquentation du blog n’a cessé de grimper : vous êtes en moyenne 350 lecteurs par mois. Mais un blog, ce n’est pas seulement une histoire de fréquentation et de chiffres. Un blog, et le plaisir qu’on y prend, réside dans les expériences que l’on peut vivre grâce à lui. Je pense par exemple à ma découverte de la Vallée des Villards, ma superbe sortie au Col de la Croix (2529m) et en septembre ma microaventure sur le Mont-Lozère.

En prenant du recul sur ces premiers mois à tenir La Parenthèse, j’arrive maintenant à identifier des lacunes ou des défauts auxquels je vais devoir apporter une réponse en 2019.

Pour commencer, le rythme de publication que je tiens actuellement me plait de moins en moins. Quatre articles par mois, cela m’impose de suivre une cadence effrénée de rédaction et de réflexion sur le contenu à produire alors que je travaille à temps plein dans la Fonction Publique.

Je regrette également de ne plus sortir dans la nature et prendre des photos autant qu’avant le lancement du blog. Je fais maintenant une fixette sur les articles à produire et j’oublie de profiter du temps que je peux passer dans une forêt ou dans une montagne : il faut que j’y remédie.

Enfin, je vois quelques améliorations possibles dans le design et l’expérience utilisateur sur le blog, en particulier lors de la lecture des articles. À voir si mes capacités me permettent de tester de nouvelles choses.

Dans tous les cas, l’année 2018 ne me laisse que peu de regrets sur le plan créatif et je suis vraiment heureux de m’être lancé dans cette aventure qui, je l’espère, pourra perdurer dans le temps et me donner toujours autant de plaisir qu’aujourd’hui.


Et en 2019, on va où ?

Maintenant que mon bilan 2018 est fait, il va falloir prendre des décisions !

Rythme : On va commencer par un changement sur le rythme de publication de La Parenthèse : désormais, ce sera deux articles par mois… et plus si affinités. C’est-à-dire que me sera imposé la rédaction de deux articles minimum par mois mais que je me laisse la liberté d’en produire plus si j’en ressens l’envie.

Qualité : En lien avec la baisse de cadence dans la publication des articles, je compte réellement travailler avec profondeur la qualité de mes futures publications. Cela passera déjà par une meilleure sélection et réflexion du contenu à produire puis une plus grande marge de temps laissée pour l’écriture. Mais je ne pense pas m’arrêter là non plus, j’espère également réfléchir à une nouvelle structuration de mes articles pour vous offrir l’expérience la plus visuelle et agréable possible.

Microaventure : Comme déjà abordé dans mon article introductif sur l’avènement des microaventures, je cherche encore à améliorer la présentation de ces articles spécifiques. En fait, je veux que chacune de mes microaventures soit facilement reproductible et que vous bénéficiez de l’ensemble des informations pour pouvoir les effectuer. C’est pourquoi mes prochaines microaventures seront des sortes de topos clé en main en même temps que des récits d’aventure.

Newsletter : Là encore, j’ai des progrès à faire. Une newsletter, lorsqu’elle est bien réalisée, permet d’entretenir le lien entre le blog et ses lecteurs. Depuis le lancement de La Parenthèse, je n’ai pas encore pu m’y mettre réellement… ce que je vais corriger très rapidement ! J’ai l’ambition de vous proposer chaque mois une newsletter originale, truffée de bons plans et d’idées uniques, avec une véritable plus-value pour vous. Alors n’hésitez-pas une seconde à vous y inscrire avec le formulaire ci-dessous.

Réseaux sociaux : Malgré une relation d’amour / désamour avec les réseaux sociaux, je compte bien continuer de partager mes photos sur ceux que j’utilise, et de manière plus régulière. Il faudra donc que je réalise plus souvent des sorties comme j’en avais l’habitude avant le lancement de La Parenthèse. Ça me permettra également d’affiner mon oeil et mon style.

Mes projets pour 2019 : Pour cette année à venir, j’ai déjà pas mal d’idées en tête. Le printemps et le début d’été seront ponctués de sorties VTT, de nouvelles randonnées et surtout d’une série d’articles sur ces personnes qui ont choisi de vivre d’une passion, sujet qui m’inspire particulièrement. Pour l’été, vous aurez le droit à deux ou trois microaventures (randonnée et kayak). J’envisage un gros projet de roadtrip vers une destination qui n’est pas encore arrêtée (sûrement Autriche ou l’arc alpin). Pour l’automne et l’hiver, rien de bien défini mais on aura l’occasion d’en parler de nouveau prochainement !

En conclusion, je pense qu’il est nécessaire de faire le point sur les expériences passées et à venir, ne serait-ce que pour identifier des améliorations possibles dans mon travail de blogging. Je souhaite la plateforme La Parenthèse la plus participative possible alors j’espère réellement compter sur votre présence en 2019 pour que nous puissions échanger sur nos passions communes.